Les opérateurs télécoms déjouent une campagne de smishing se faisant passer pour le gouvernement avant le weekend de Pâques.

Les opérateurs Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR ont détecté le vendredi 2 avril après-midi, veille de weekend de Pâques, une campagne suspecte de SMS utilisant l’OADC « GOUVFR ».

Après tous les contrôles d’usage, il s’est avéré qu’il s’agissait effectivement d’une campagne frauduleuse de SMS se faisant passer pour les pouvoirs publics et incitant les destinataires à appeler un numéro de mobile. Les opérateurs, et les agrégateurs concernés se sont mobilisés et ont pu ainsi suspendre très rapidement tout le transit des éditeurs de ces SMS frauduleux. Seule une petite centaine de SMS ont transité vendredi après-midi.

Les opérateurs suspectent que cette campagne, se déroulant le vendredi après-midi, ait été un test en prévision d’une campagne plus importante durant le weekend de Pâques.

Les opérateurs ont donc, entre autre actions préventives, recommandé aux agrégateurs de faire preuve d’une plus grande vigilance face à ce type de campagne, notamment lors de jours fériés et des périodes de vacances scolaires.

Une autre tentative de campagne frauduleuse, de même nature, affichant cette fois-ci« IMPOTGOUV » comme expéditeur a été également déjouée le 9 avril dernier grâce à la coordination des opérateurs en lien avec les pouvoirs publics.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur print
Partager sur email

Autres articles